• Petites chroniques de la foad !

     En lisant cet ouvrage délicieux de Michel Serres je suis tombé sur un morceau choisi intitulé "La rentrée des classes" :
    "La rentrée de septembre est assez récente. Celle d'octobre respectait un rythme agricole, un rythme rural. Elle se faisait après les dernières récoltes, la moisson de l'été, la cueillette des fruits, les vendanges d'automne... Les familles agricoles n'avaient alors plus besoin de leurs enfants pour ces petits travaux. Dès les premiers labours, travail lourd, travail d'adulte, et pendant l'hiver, où il y avait vraiment de la vacance de travail, elles les envoyaient volontiers à l'école. On conserve longtemps dans les sociétés les mêmes rythmes en oubliant quelle est leur origine..."
    Michel Serres, "Petites chroniques du dimanche soir 2", Le Pommier - 2007 - page 101
    N'y-a-t-il pas un parallèle à faire entre ce temps qu'une société met à changer un rythme car elle en a oublié l'origine et le temps mis par cette même société à modifier sa ou ses façons de transmettre la connaissance ? Combien de temps faut-il, par exemple, pour bousculer le paradigme de l'enseignement et tendre vers "l'apprendre sans être enseigné" ? Combien de temps faut-il pour apprendre de façon hybride (présence / distance) ou, dans certains cas, tout à distance ?
     
    Les personnes engagées dans la foad s'interrogent souvent sur le fait que son intégration dans la formation initiale ou continue peine à se développer de façon significative. Quels sont alors les changements à opérer pour accélérer cette migration ? Certainement un changement de professionnalisation des acteurs, des activités et des organisations (1), du temps, et peut-être de nombreux labours de début d'hiver !

    (1) "La professionnalisation en actes et en questions", coordonné par Maryvonne Sorel et Richard Wittorski, L'Harmattan, 2005.

    e-difor
    La formation en ligne
    http://foad.ac-besancon.fr
    Jacques Cartier
    Professeur de Technologie
    Doctorant en Sciences de l'Education (Université de Rouen)
    http://www.jacques-cartier.fr

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :