• Il ne fait pas de miracle et pourtant l'ordinateur peut sauver les cancres

    En 1998, cela fait dix ans, Monique Linard avait été interviewée par le Nouvel Observateur à propos de l'utilisation de l'ordinateur pour l'apprentissage.

    Le mythe de l'ordinateur qui résoud toutes les difficultés d'apprentissage est encore vivace : l'enfant habile avec ses jeux informatiques, les parents et amis béats devant ses manipluations. Certes il s'agit là d'un savoir-faire appréciable mais pour apprendre il va falloir que cet enfant se confronte à une autre réalité souvent moins ludique et qui fait appel à des capacités de "gestion de l'action, anticipation, découpage, analyse, synthèse" comme l'indique Monique Linard dans l'interview citée.

    Morceau choisi :

    "... Au total c'est le credo de la plupart des chercheurs aujourd'hui, l'outil exceptionnel qu'est l'ordinateur ne peut avoir des effets significatifs que s'il est encadré par une relation humaine bienveillante et structurée. L'enseignant doit être là, à interroger et encourager sans cesse : pourquoi tu fais cela, où bloques-tu, vas-y, je t'aide, compare avec le voisin, bravo, c'est bien... Même Apple a compris cela, au vu d'une étude réalisée par des chercheurs dans des classes équipées en Mac depuis dix ans. Leur verdict : équiper ne suffit pas, le vrai problème est d'aider les enseignants à faire de la pédagogie avec la machine (1)."
    (1) Cette étude a été traduite en français sous le titre «la Classe branchée», CNDP, 1997

    Pour lire l'article cliquer sur ce lien : "Article du Nouvel Observateur - n° 1768 - Semaine du 24 septembre 1998"

    Le contenu de cet article est toujours d'actualité. Le questionnement reste le même aujourd'hui. Le formateur qui anime une foad pourrait être ainsi victime du même mythe. Le simple fait de mettre les ressources à disposition suffirait à ce que l'apprenant apprenne. Les animations flash agiraient comme un vase communicant distributeur de connaissance, l'apprentissage serait ainsi automatisé. La simple visite de quelques sites suffirait à intégrer les contenus qui s'y trouvent. Mais les choses sont plus compliquées et plus humaines ...

    e-difor
    La formation en ligne
    http://foad.ac-besancon.fr
    Jacques Cartier
    Professeur de Technologie
    Doctorant en Sciences de l'Education (Université de Rouen)
    http://www.jacques-cartier.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :